cliquez ici : Les dernières tendances

En savoir plus à propos de cliquez ici


On se demande tous comment on va s’habiller lorsque l’on se lève en début de journée, et ce n’est pas toujours si simple qu’on le pense de trouver son coup de coeur, même dans le placard le plus plein de l’univers. il faut trouver des habits qui correspondent à l’humeur du jour et réussir ensuite à les donner ensemble. Et c’est là que ça se gâte ! On va vous épauler un peu, suivez le guide ! On commence par le plus difficile et le plus subjectif des préceptes à respecter ! On est tous d’acceptation avec le fait que de s’habiller seulement en noir, en clair ou en beige c’est pas ce qui se fait de mieux. On est pour ainsi dire tous d’accord lorsqu’il s’agit de repérer une look qui manque d’équilibre mais il est beaucoup plus complexe de former à l’aide de ce que l’on a dans son placard. Même si cela reste une idée de goûts, il existe malgré tout quelques règles d’or qui peuvent vous guider au début, le temps de pouvoir vous en affranchir pour voler de vos propres ailes.

Lorsqu’on démarre sa but sartoriale, la recherche d’une bonne chemise est la première phase. C’est l’élément-clé d’une look réussie et équilibrée dès que vous avez un costume. de nos jours, l’encolure français/classique est le plus commun dans le vêtement. Il se caractérise par des pointes assez longues et par une une ouverture de collet restreinte. Cependant, avec l’arrivée de la mode du slim, ce col est devenu minuscule et se retrouve à la base de nombreux désastres sartoriaux : les pointes ne touchent pas le revers et en conséquence, le nœud de la cravate est plus imposant que ces dernières, formant un déséquilibre et un effet peu esthétique. Afin de recevoir un meilleur rendu visuel, nous vous conseillons donc de privilégier le col cutaway/italien. Votre budget est relativement très serré ? Alors, retardez les périodes de soldes. Mais ce n’est pas tout, d’autres moyens s’offrent à vous pour faire de bons deals.

Le choix de nos diffère si on travaille dans une banque ou si on est enseignante. Qu’on le veuille ou non, la société nous demande certains codes à respecter. En observant les autres, on se fait immédiatement une idée sur les catégories de look à sélectionner. Lorsqu’on arrive à un entretien d’embauche en étant distinguée dans le look général et l’esprit de la structure, on montre à notre ( futur ) boss qu’on a saisi l’identité de la société, et ce qu’il attend de nous. Bref, on fait passer un message de sérieux, et surtout, d’utilité pour la boîte. Si on est auto-entrepreneur ou que le patron c’est nous, il ne faut pas oublier que notre image doit dégager de l’autorité et de la respectabilité. Lorsqu’on rencontre quelqu’un, il se fait une opinion en 20 secondes, or, une look basique sans accessoires ne présentera pas notre personnalité. Les accessoires sont une façon de montrer qui on est sans prendre trop de risques vestimentaires.

En bas, portez des jeans ni trop amples, ni trop ajustés. Une droite ou semi-ajustée sera parfaite. En haut, pariez sur des chemises ou des pulls ajustés qui valoriseront vos épaules. n’optez pas pour les teintes trop criardes et les gros imprimés, ainsi que les matières brillantes qui pourraient souligner vos poignées amoureuse. À contrario, les verticales qui allongent la silhouette, et les cols V, sont une excellente option pour vous. En bas, si vous disposez des jambes musclées, orientez-vous vers des jeans droits ou semi-slim. Si vous ressentez le des gambettes fines, amusez-vous sur les couleurs. En haut, un t-shirt serré à encolure de forme arrondie ou un polo manches courtes devrait vous aller à la perfection. Une chemisette ajustée à la taille ou – pour les plus musclés simplement adaptée – sera du plus bel effet ! ( Attention, les interrupteur ne doivent pas être prêts à sauter quand vous respirez ).

L’individu ( et donc le travailleur ) est défini par son passé, son origine et son look. Il s’habille également selon tous ces facteurs et véhicule ainsi un message conscient ou non à son environnement. Les vêtements sont ainsi une 2nd nature. Le choix de la habillement, des couleurs et du style influence son comportement et celui des personnes avec lesquels il interagit. La génération Y sait ce qu’elle veut, n’a pas froid aux yeux, et cela se voit dans son look vestimentaire. Elle l’utilise afin de se distinguer, apparaître unique et cool. Un discours adapté avec la métamorphose du monde du travail et l’émergence de la “start-up nation” française. Leur code vestimentaire vient ainsi à l’encontre de celui rencontré jusqu’ici dans les entreprises. Loin du costume, leur style est un savant mixe entre le corporate et le de rue. L’idée de « bien s’habiller au bureau » prend alors une dimension bien différente.


Texte de référence à propos de cliquez ici


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *